Planter et entretenir un rosier pour embellir votre balcon

Si vous aimez la beauté et le parfum des roses, vous n’avez pas besoin d’avoir un jardin pour les faire pousser. Un balcon peut être utilisé comme coin jardin pour une tradition de rosier en pot. De plus, un rosier bien entretenu décorera votre balcon pendant plusieurs années. Vous avez quelques choix de variétés que vous pouvez mettre dans différents pots, si vous avez un balcon spacieux.

Cultiver des roses en pot de n’importe quelle variété nécessite beaucoup de soins. Pour bien les entretenir, il faut assurer un suivi régulier, ce qui demande avant tout un amour du jardinage. Vous courez le risque d’avoir des plantes malades voire desséchées si vous n’effectuez pas correctement les soins appropriés. Le rosier est une plante particulièrement wise aux maladies et aux ravageurs lorsqu’elle est cultivée en pot. Les roses en pot ou en pot peut avoir une durée de vie de dix ans. Ils vous donneront entière satisfaction s’ils sont régulièrement soignés. Une bonne exposition au soleil leur permet de fleurir abondamment.

Choix du rosier à cultiver en pot

Les variétés idéales sont les roses miniatures pour la tradition en pot. En effet, du fait de sa petite taille, le pied nécessite moins d’espace. De plus, les fleurs de roses miniatures brillent particulièrement sur des zones limitées. Le sort Meillandina est parfait avec sa floraison touffue formant un wonderful bouquet en pot sur votre balcon. Vous pouvez également choisir d’autres cultivars nains qui ont l’avantage d’être résistants.

Généralement, les roses modernes s’intègrent plus facilement dans les conteneurs. Cependant, ne vous laissez pas berner par les petites roses utilisées comme bouquet par les fleuristes. En effet, beaucoup ne prospèrent pas lorsqu’ils sont cultivés dans un conteneur. Le principal facteur à gérer dans ce sort de tradition est la sécheresse.

Contrairement à la tradition des roses en terre, la plante ne peut vivre que de l’humidité contenue dans le bac. Sans une humidité suffisante du sol à l’intérieur du conteneur, le rosier n’a pas la possibilité de chercher ailleurs. Privilégiez également les plantes peu vigoureuses, comme les rosiers à tige ou demi-tige. Cependant, il est déconseillé de cultiver des rosiers grimpants en pot sur un balcon. En effet, les racines auront besoin de floor pour s’étendre au fur et à mesure que les roses se développent. De plus, si vous êtes particulièrement friands de roses anciennes, demandez conseil à la jardinerie. L’adaptation à la tradition en conteneur dépend de chaque espèce. Dans tous les cas, choisissez toujours les variétés les moins vigoureuses.

Sorts de pots pour faire pousser des roses sur le balcon

Pour bien pousser, le rosier aura besoin d’un contenant suffisamment spacieux et qui lui permettra de respirer ses racines. Dans ce cas, bannissez les bacs en plastique ou en fibre. Préférez les pots idéalement en terre cuite, sinon en bois. Vous disposez également de belles poteries décorées de manière artistique ou de baignoires au design moderne, qui ne feront qu’accentuer la splendeur des roses de votre balcon. Si votre balcon est spacieux, n’hésitez pas à choisir un conteneur massive et profond. Pour permettre à un rosier de se développer, il vous faut une dimension minimale de 30 centimètres de diamètre et de hauteur chacun. Si potential, choisissez un récipient de deux pieds de diamètre, permettant à la plante de bien s’enraciner et de prospérer. Si le fond du pot n’est pas encore percé, il faut le faire pour permettre l’évacuation du trop-plein d’eau lors de l’arrosage. Sinon, le gel fragilisera le rosier pendant l’hiver.

Planter le rosier

Il est nécessaire de prévoir un bon drainage du rosier en pot afin d’éviter la pourriture des racines. Pour ce faire, mettez des billes de gravier ou d’argile au fond du récipient avec une couche de 5 ou 6 centimètres. Ensuite, préparez la plantation en mélangeant d’abord du terreau avec du compost et de la terre de jardin. Utilisez des quantités proportionnelles. Ensuite, procédez à la plantation du rosier en prenant soin d’enlever les racines.

Portez également une consideration particulière au level de greffage afin qu’il soit juste au niveau de la floor du sol. Si vous souhaitez faire pousser un rosier traditionnel, vous devez généralement tailler les branches en deux avant de planter. Cela favorisera la reprise de l’arbuste. Mettez ensuite une couche de terreau jusqu’au niveau du greffon. Il faut laisser au moins 2 centimètres entre le bord du pot et le niveau du sol, pour assurer l’arrosage du rosier. Arrosez ensuite abondamment pour faciliter l’enracinement.

Entretien du rosier en pot

Un arrosage régulier est indispensable pour une tradition en pot. En saison chaude, arrosez vos roses deux fois par semaine. Les périodes d’arrosage doivent être étalées, afin de permettre au sol de se dessécher. Le rosier nécessite un arrosage abondant, correspondant à environ 4 litres d’eau pour un récipient de 20 litres. En hiver, limitez les arrosages à une fréquence mensuelle. Par contre, évitez de le faire pendant les gelées. Coupez systématiquement les fleurs fanées pour favoriser de nouvelles floraisons. Assurez un suivi et un traitement régulier de votre rosier, automobile c’est une plante particulièrement exposée aux attaques des ravageurs et des maladies. Dès la plantation, vous pouvez déjà protéger votre rosier avec un fongicide. Effectuez un surfaçage annuel en remplaçant la couche supérieure de terre dans le pot.

rosier en pot

About admin

Check Also

Bord de guirlande de Rudolph iconographie solide

nativité avance et il est climat de débuter à spéculer. Ce situation d’bagatelle de guirlande …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.